Résumé
Un atelier s'avère essentiel au sein de tout magasin d'optique. Cependant, quelles sont les tâches qu'un opticien peut confier à des tiers tout en préservant son identité professionnelle ?
Publié : il y a 3 semaines — 

Temps de lecture : env. 6 m — 

Auteur : Gilles Stüssi
Résumé
Un atelier s'avère essentiel au sein de tout magasin d'optique. Cependant, quelles sont les tâches qu'un opticien peut confier à des tiers tout en préservant son identité professionnelle ?
Publié : il y a 3 semaines

Temps de lecture : env. 6 min

Auteur : Gilles Stüssi

Taillez-vous (encore) vos verres vous-même ?

On pourrait difficilement se passer longtemps d’une meule automatique. Aujourd’hui, l’achat d’une telle machine est une décision qui se prend à différents niveaux, au-delà de la machine elle-même. Nous souhaitons énumérer quelques points auxquels il convient de réfléchir lorsque l’on doit la remplacer. Et pour finir, nous aimerions vous suggérer quelques alternatives.

La machine

Un système moderne d’atelier se compose de trois éléments : un palpeur, un centreur et une meule. Il existe également des systèmes qui regroupent deux, voire toutes les fonctions en un seul appareil. Dans la plupart des cas, on opte pour le modèle similaire de “nouvelle génération” que nous connaissons déjà et qui a déjà fait ses preuves. Les produits disponibles sur le marché se distinguent fortement par leurs fonctionnalités : mode sport pour les verres à forte base, rainurage, perçage, contre-biseau automatique. Les différences dans la qualité des résultats sont une question de goût, étant donné que le prix de tous les appareils est très similaire.

Mais au départ, il faut dans tous les cas un investissement important, de l’ordre de cinq chiffres. Qu’il soit financé par l’achat de verres ou payé directement, il s’agit ici d’engager une somme d’argent importante qui ne sera rentabilisée qu’à long terme. Il faut également tenir en compte dans le budget les frais d’installation, ainsi que les frais courants pour le service annuel, l’entretien et les pièces de rechange.

La place

Bien entendu, un traitement de l’eau adéquat est également indispensable. Lors du meulage, l’eau est enrichie de matière plastique et il est interdit (du moins moralement) de déverser les résidus non filtrés dans le système des eaux usées. Il existe des systèmes simples ou des centrifugeuses professionnelles. Chacune de ces variantes nécessite de l’espace et des installations sanitaires supplémentaires.

Une fois le système installé, le travail pour le déplacer vers un autre endroit, peut-être meilleur, est énorme. En règle générale, une meule ne bouge pas d’un centimètre durant toute sa durée de vie. La décision n’engage donc pas seulement des ressources financières, mais également un emplacement dédié.

L’humain

C’est le moment de tailler les verres ! Les nouvelles machines sont incroyablement attrayantes et toute l’équipe est ravie de cet achat. La formation est facile, car les processus sont de plus en plus simples et l’utilisation est plus intuitive.

En règle générale, il y a une personne responsable de l’atelier, aussi bien dans les petites que dans les grandes entreprises spécialisées. Cet utilisateur chevronné est celui qui connaît le mieux les appareils, ses fonctions et ses particularités, et qui peut les utiliser les yeux fermés. La plupart des membres de l’équipe sont capables de tailler la majorité des verres, mais l’expérience a démontré qu’il existe des cas spécifiques qui constituent un véritable défi, et qui sont mieux réalisés par une personne possédant une affinité particulière pour cette tâche.

Les absences pour cause de vacances ou de formation continue jouent également un rôle, en particulier dans les petites équipes. Il faut alors trouver un remplaçant pour réaliser le travail à l’atelier. Le choix d’un nouvel automate ne concerne donc pas seulement le compte bancaire et l’aménagement du magasin, mais aussi la planification du personnel.

Le temps

En moyenne, un montage complet dure une bonne trentaine de minutes. En supposant que dans l’atelier d’un opticien “moyen”, environ 3 à 4 lunettes sont montées par jour, nous arrivons à un temps nécessaire d’environ 2 heures par jour, 10 heures par semaine, 40 heures par mois ou plus de 400 heures par an. Même s’il ne s’agit que de la moitié, il ne faut pas sous-estimer le temps nécessaire.

C’est justement dans les magasins qui travaillent à la limite de leur capacité, qu’il vaut la peine de réfléchir à la manière d’utiliser au mieux le temps disponible. En effet, malgré une meule automatique, un montage prend toujours beaucoup de temps.

Le risque

Honnêtement, une casse atelier, ça arrive. Et parfois, on a simplement envie de recommencer, parce qu’on sait qu’on peut mieux faire. Ce risque est pris en charge, d’une part, par l’opticien dans le calcul du prix du verre et, d’autre part, par le bon vouloir du fabricant de verre. Or, une casse n’implique pas seulement des coûts supplémentaires, mais aussi une deuxième tentative et donc un doublement du temps de montage.

Atelier et storytelling

En communication, le “storytelling” est l’art de narrer des histoires pour mettre en avant vos atouts. Avoir son propre atelier de montage offre un contenu incroyable pour votre présence sur les réseaux sociaux. En tant qu’agence de marketing et de communication, nous recommandons à notre clientèle de montrer l’atelier et de donner ainsi aux clients des aperçus passionnants des coulisses.

Dans un atelier d’optique, il faut aimer le travail manuel, avoir du doigté et de la précision. Soyez fiers de vivre et d’aimer votre profession sous toutes ses facettes et partagez-le avec votre clientèle. Votre atelier n’est donc pas une pièce annexe, mais le lieu décisif où naissent les lunettes préférées de vos clients.

Ouvrez les portes de votre atelier dans votre communication.

Les alternatives

TRACING (télédétourage)

Vous souhaitez avoir recours à des machines industrielles pour gagner du temps ? Grâce à notre système de production moderne et intelligemment mis en réseau, vous pouvez choisir vous-même, lors de la commande des verres, de les faire tailler chez vous ou directement chez nous. Dans ce cas, vous recevrez vos verres détourés prêts à être montés. Tout ce que vous pouvez réaliser sur votre propre automate est possible : rainurer (y compris des largeurs et des profondeurs de rainurage spéciales), percer, casser les arêtes et positionner le biseau selon vos goûts. Vous pouvez même effectuer des modifications de taille et de simples adaptations de forme directement via le logiciel de commande.

Pour cela, il vous suffit d’un palpeur pour la saisie de la forme. Celui-ci est extrêmement compact et d’une grande facilité d’utilisation. Comme avec votre propre meule automatique, vous contrôlez parfaitement le résultat. Vous vous épargnez donc le centrage et le meulage, ce qui réduit de manière drastique le temps de montage. Si cela est nécessaire, vous n’avez plus qu’à rectifier légèrement les verres avec votre meule manuelle.

GLAZING (service de montage)

Envisagez-vous de sous-traiter temporairement ou définitivement vos montages ? Avec notre GLAZING SERVICE, envoyez-nous la monture par la poste et vous la recevrez en retour après quelques jours, entièrement montée et ajustée. Contrairement à d’autres fournisseurs, nous ne travaillons pas selon des normes industrielles, mais à un niveau d’opticien. Nous ne nous contentons pas de répondre à vos souhaits et à vos préférences, mais nous participons activement en apportant des idées et des suggestions afin d’obtenir le plus beau résultat possible. Et contrairement à un atelier de montage indépendant, nous sommes organisés de manière à ce que vos commandes puissent être traitées quotidiennement, sans vacances ni pannes.

Cette solution est idéale pour les magasins qui souhaitent se concentrer sur le conseil et passer plus de temps avec leurs clients. Notre GLAZING SERVICE est aussi volontiers utilisé pendant les vacances ou par les commerces avec peu de collaborateurs.

Nos réflexions à ce sujet

Selon nous, si le travail à l’atelier vous procure du plaisir, il faut absolument garder cet aspect de la profession au sein de votre magasin. Dans le cas contraire, il convient d’évaluer judicieusement les coûts et les avantages. De plus, la situation des entreprises établies de longue date est différente de celle des nouveaux entrepreneurs, qui peuvent avoir des objectifs financiers différents à prendre en considération.

Pour réaliser la “paire de lunettes idéale”, il faut non seulement un examen de la vue, un choix de monture adaptée et un verre approprié, mais aussi un montage réussi pour obtenir le plus beau résultat sur le plan visuel, esthétique et fonctionnel. C’est un art en soi.

Choisir d’externaliser une partie du travail d’atelier ne signifie pas abandonner l’artisanat traditionnel, mais plutôt investir ses ressources là où elles apportent le plus de valeur à la clientèle. À l’avenir, il ne s’agira plus d’un choix entre l’un ou l’autre, mais plutôt d’une collaboration organisée entre les prestations artisanales internes et celles qui sont externalisées, travaillant de concert main dans la main.

Et enfin notre avis : L’artisanat est un plaisir. Déléguez-nous les tâches les plus contraignantes et consacrez en contrepartie plus de temps aux tâches que vous souhaitez faire avec enthousiasme. Un atelier ne doit pas être un élément secondaire de votre activité quotidienne, mais une cellule bien planifiée et soigneusement organisée de votre entreprise. Un lieu où l’on crée quelque chose de ses mains et dont on est fier.

C’est du moins ce qui se passe chez nous.

À propos des auteurs
Picture of Gilles Stüssi
Gilles Stüssi

Je m'appelle Gilles et je suis opticien. Je fais partie de l'équipe Eyetech depuis plus de 18 ans et je m'inspire chaque jour de la question "Et si...?" pour trouver de nouvelles idées et perspectives. Je suis passionné par les verres de lunettes et je m'enflamme pour le marketing et la communication. Avez-vous des questions ou des suggestions concernant cet article ? Ce serait un plaisir d'en discuter avec vous !

À propos d'Eyetech

Des verres de lunettes fabriqués par des opticiens pour des opticiens. C’est avec cette idée que la société Eyetech AG a été fondée au début des années 1990. Avec un esprit de pionnier et une envie d’innover, ce fabricant de verre est aujourd’hui le partenaire de magasins spécialisés indépendants dans toute la Suisse. L’éventail unique de verres de lunettes, y compris la ligne de verres spéciaux CRAFT™ et le service de montage interne couvrent tous les souhaits. Le conseil compétent et personnalisé fait de chaque contact avec nous une expérience agréable. De plus, l’agence de publicité V.EYE.P donne un coup de pouce à l’opticien pour se rapporcher de ses objectifs.