Résumé
Ce qui est bien avec l'intelligence artificielle, c'est qu'on peut non seulement parler d'elle, mais aussi avec elle. Nous avons discuté avec Chat-GPT d'un avenir possible pour notre profession.
Publié : il y a 3 mois — 

Temps de lecture : env. [wpbread] — 

Auteur : Gilles Stüssi
Résumé
Ce qui est bien avec l'intelligence artificielle, c'est qu'on peut non seulement parler d'elle, mais aussi avec elle. Nous avons discuté avec Chat-GPT d'un avenir possible pour notre profession.
Publié : il y a 3 mois

Temps de lecture : env. [wpbread]

Auteur : Gilles Stüssi

Entretien avec Chat-GPT

Chat-GPT est actuellement l’une des IA génératives les plus développées. Le système est programmé pour répondre aux questions. C’est pourquoi il est également possible d’avoir une conversation. Pour savoir quelles perspectives l’IA offre à notre profession, nous avons réalisé une interview.

👓 Bonjour, puis-je t’interviewer ?

🤖 Oui, bien sûr ! Je suis à votre disposition pour une interview. De quoi souhaitez-vous discuter ?

👓 Quelles sont aujourd’hui les tâches les plus importantes pour un(e) opticien(ne) ou un(e) optométriste ?

🤖 En tant qu’opticien ou optométriste, il y a aujourd’hui un certain nombre de tâches importantes à accomplir. En voici quelques-unes :

  1. Correction de la vue : la tâche principale d’un opticien ou d’un optométriste est de diagnostiquer et de corriger les problèmes de vue. Cela comprend la réalisation d’examens de la vue, la détermination de la prescription optimale de lunettes ou de lentilles de contact et l’adaptation de ces aides visuelles aux besoins individuels du patient.
  2. Santé oculaire : les opticiens et les optométristes sont également chargés de surveiller la santé générale des yeux. Ils peuvent détecter les maladies oculaires telles que le glaucome, les cataractes et la dégénérescence maculaire et les traiter à un stade précoce ou les orienter vers un ophtalmologue.
  3. Adaptation des lentilles de contact : de nombreuses personnes optent aujourd’hui pour des lentilles de contact comme alternative aux lunettes. Les opticiens et les optométristes effectuent des ajustements de lentilles de contact pour s’assurer que les lentilles sont confortables et offrent une vision claire. Ils fournissent également des instructions sur la manipulation et l’entretien corrects des lentilles de contact.
  4. Adaptation et conseil en matière de lunettes : en plus de déterminer la prescription de lunettes optimale, les opticiens et les optométristes aident leurs clients à choisir des montures de lunettes adaptées à leur style et à leurs besoins. Ils conseillent également sur les différents types de verres, les traitements et les options comme les verres antireflets ou les filtres de lumière bleue.
  5. Suivi de la clientèle : un autre aspect important de la profession est le suivi de la clientèle. Les opticiens et les optométristes aident leurs clients à trouver les meilleures solutions visuelles, répondent aux questions, clarifient les doutes et offrent un soutien en cas de problèmes avec les aides visuelles.

Il est important de noter que les tâches exactes d’un opticien ou d’un optométriste peuvent varier en fonction du pays, de la législation et de la formation professionnelle personnelle.

👓 Parmi ces tâches, lesquelles peuvent bénéficier de l’aide d’une intelligence artificielle ?

🤖 L’intelligence artificielle (IA) peut jouer un rôle utile dans les tâches d’un opticien ou d’un optométriste de différentes manières. Voici quelques domaines dans lesquels l’IA peut apporter un soutien :

  1. Examens de la vue : les systèmes basés sur l’IA peuvent aider à réaliser des examens de la vue automatisés. Ces systèmes utilisent souvent des écrans et des algorithmes avancés pour vérifier l’acuité visuelle et d’autres paramètres. Ils peuvent fournir une évaluation rapide et précise de la vision et servir d’outil de dépistage. Il est toutefois important de noter qu’un examen de la vue plus complet, réalisé par un professionnel, reste nécessaire pour établir un diagnostic précis.
  2. Analyse d’images : l’IA peut aider à analyser les images des yeux, y compris les images de la rétine. Grâce à l’apprentissage automatique et aux algorithmes de reconnaissance d’image, les anomalies ou les signes de maladies oculaires peuvent être détectés automatiquement. Cela peut permettre une détection précoce des problèmes et aider les professionnels dans leur diagnostic et leur traitement.
  3. Conseil en matière de verres de lunettes : l’IA peut aider à conseiller et à recommander des verres de lunettes. Grâce à des algorithmes qui prennent en compte des facteurs tels que le degré d’amétropie, la distance de travail et les préférences individuelles, une plateforme basée sur l’IA peut faire des suggestions sur les verres de lunettes appropriés.
  4. Analyse des données et gestion des patients : l’IA peut également être utile dans la gestion des données des patients et l’analyse de grandes quantités de données. En analysant l’historique des patients, les symptômes et les résultats des traitements, l’IA peut identifier des modèles et des tendances qui peuvent aider les professionnels à établir un diagnostic et un traitement. En outre, l’IA peut aider à la planification des rendez-vous, aux rappels pour les examens de suivi et à la gestion générale des patients.

Il est important de noter que les systèmes d’IA sont des outils de soutien pour les professionnels et ne devraient pas remplacer le facteur humain. Un suivi personnalisé et une évaluation experte restent essentiels, en particulier dans les situations médicales complexes et les besoins individuels des patients.

👓 Dans quelle mesure l’IA va-t-elle changer le quotidien des professionnels de l’optique ? Existe-t-il des prévisions pour le court, le moyen et le long terme ?

🤖 L’IA a déjà commencé à influencer le quotidien des professionnels de l’optique et continuera probablement à le faire à l’avenir. Voici des prévisions à court, moyen et long terme :

À court terme (dans les prochaines années) :

  • Examens de la vue automatisés : les systèmes basés sur l’IA peuvent aider à automatiser et à simplifier la réalisation des examens de la vue. Cela permet une évaluation plus rapide de la capacité visuelle et une utilisation plus efficace des ressources.
  • Reconnaissance d’images et aide au diagnostic : l’IA peut aider à analyser les images des yeux en identifiant les anomalies ou les signes de maladies oculaires. Cela aide les spécialistes à établir un diagnostic et permet un traitement précoce.
  • Conseil en matière de verres de lunettes : les plateformes d’IA peuvent faire des recommandations sur les verres de lunettes appropriés en fonction de paramètres et de préférences individuels, afin de faciliter le conseil et le choix pour les clients.

À moyen terme (dans les 5 à 10 prochaines années) :

  • Progrès dans le diagnostic : l’IA peut continuer à progresser dans la détection et le diagnostic des maladies oculaires. L’analyse de grands ensembles de données permet d’identifier des modèles et des corrélations qui peuvent conduire à des diagnostics plus précis.
  • Gestion avancée des patients : les systèmes d’IA peuvent aider à la gestion des données des patients et à la planification des rendez-vous afin d’améliorer le flux de travail dans les cabinets d’ophtalmologie. Cela comprend également l’intégration de rappels pour les examens de suivi et de recommandations personnalisées pour la santé oculaire.

À long terme (au-delà de 10 ans) :

  • Développement de la robotique : il est possible qu’à l’avenir, des robots ou des systèmes automatisés puissent effectuer des tâches telles que l’ajustement de lunettes, des examens oculaires ou des traitements simples. Cela pourrait améliorer l’efficacité et permettre aux professionnels de se concentrer sur des tâches plus complexes.
  • Médecine personnalisée : en combinant l’IA avec des informations génétiques et d’autres paramètres individuels, une médecine personnalisée pourrait être développée, permettant des traitements sur mesure pour les maladies oculaires.

Il est important de noter qu’il s’agit de prévisions et que le développement effectif de l’IA dans le domaine de l’ophtalmologie dépendra de plusieurs facteurs, notamment des progrès technologiques, des aspects juridiques et éthiques, ainsi que de l’acceptation et de l’intégration dans la pratique clinique.

👓 Merci pour cette réponse ! Tu mentionnes que la robotique augmentera l’efficacité et permettra aux professionnels de se concentrer sur des tâches plus complexes. Quelles sont les tâches les plus complexes que tu vois en particulier ?

🤖 Dans le domaine des pratiques professionnelles de l’optique, les professionnels pourraient se concentrer sur les tâches plus complexes suivantes, tandis que la robotique et les systèmes automatisés seraient utilisés pour des tâches plus routinières :

  1. Diagnostic et planification du traitement : les professionnels peuvent se concentrer davantage sur l’interprétation des résultats de diagnostic, l’établissement d’un diagnostic et l’élaboration d’un plan de traitement individuel pour leurs patients. Ils peuvent analyser des maladies oculaires complexes, prendre des décisions médicales et déterminer la méthode de traitement appropriée.
  2. Examens ophtalmologiques spécialisés : Certains examens ophtalmologiques requièrent un niveau élevé de connaissances et d’expérience. Les professionnels peuvent se concentrer sur ces examens spécialisés, qui peuvent nécessiter un équipement ou des techniques plus complexes pour établir un diagnostic précis. Il s’agit par exemple de l’examen de la partie antérieure et postérieure de l’œil au moyen d’une lampe à fente ou de la mesure de la pression intraoculaire en cas de suspicion de glaucome.
  3. Adaptation et conseils personnalisés : chaque patient a des besoins et des préférences individuels en ce qui concerne ses aides visuelles. Les professionnels peuvent se concentrer sur la fourniture de conseils détaillés à leurs clients et sur la proposition de solutions sur mesure. Ils peuvent aider les clients à choisir des montures de lunettes à la fois esthétiques et fonctionnelles, ou à adapter des lentilles de contact pour garantir un confort optimal et une bonne qualité de vision.
  4. Prise en charge et éducation des patients : une tâche importante des professionnels est de prendre en charge et d’éduquer leurs patients. Ils peuvent se concentrer sur l’information de leurs clients sur la santé oculaire, la prévention des maladies oculaires et l’utilisation correcte des aides visuelles. Ils peuvent répondre aux questions, clarifier les inquiétudes et établir une relation de confiance avec leurs patients.

Alors que la robotique et les systèmes automatisés peuvent faciliter de nombreuses tâches, l’aspect humain reste très important dans la pratique professionnelle de l’optique. Les professionnels peuvent utiliser leur expertise pour offrir une prise en charge globale et une personnalisation qui va au-delà de ce que les systèmes automatisés peuvent faire seuls.

👓 Une formation de base solide pour les professionnels est de plus en plus importante. A quoi pourrait ressembler un plan de formation moderne pour les jeunes opticiens? Quelles seraient les matières enseignées et quelles seraient les principales compétences qu’un professionnel devrait acquérir ?

🤖 Un programme de formation moderne pour les jeunes opticiens devrait couvrir un large éventail de matières afin de s’assurer qu’ils possèdent les connaissances et les compétences nécessaires pour répondre aux exigences de la profession. Voici quelques matières qui pourraient figurer dans un tel plan de formation:

  1. Anatomie et physiologie de l’œil : une bonne compréhension de l’anatomie et de la physiologie de l’œil est indispensable pour identifier les maladies oculaires et effectuer les corrections visuelles appropriées.
  2. Optique : Cette matière couvre les bases de l’optique, y compris la réfraction, l’action des lentilles et les instruments d’optique. Il comprend également le calcul des prescriptions de verres de lunettes et l’utilisation d’appareils optiques pour mesurer la capacité visuelle.
  3. Maladies oculaires et pathologie : il est important de comprendre les maladies oculaires les plus courantes, leurs symptômes, les méthodes de diagnostic et les options de traitement afin de conseiller les patients de manière appropriée et de les orienter vers un ophtalmologiste si nécessaire.
  4. Examens de la vue et réfraction : l’apprentissage des techniques d’examen de la vue, y compris la détermination de l’acuité visuelle et la réfraction, est essentiel pour mesurer et adapter correctement les prescriptions de lunettes et de lentilles de contact.
  5. Adaptation et conseil en matière de lunettes : les professionnels devraient apprendre à adapter les montures de lunettes à la forme du visage, aux styles et aux besoins individuels des clients. Ils doivent être en mesure de conseiller les clients sur le choix des verres appropriés et de leur fournir des informations sur les revêtements, les matériaux des verres et les options supplémentaires.
  6. Adaptation et entretien des lentilles de contact : l’adaptation correcte des lentilles de contact nécessite des connaissances spécifiques sur les différents types de lentilles, les matériaux, les techniques d’adaptation et les instructions d’entretien. Cette matière doit également couvrir des aspects tels que l’hygiène et les complications liées à l’usure des lentilles de contact.
  7. Service à la clientèle et communication : l’accent doit être mis sur le développement de compétences efficaces en matière de communication et de service à la clientèle. Les professionnels doivent être en mesure de répondre aux besoins et aux questions individuels des clients et de leur fournir des conseils complets.

En plus des matières spécifiques, des compétences générales telles que l’éthique, le droit et l’entrepreneuriat, les bases de la gestion d’entreprise et les connaissances de base en marketing et en vente devraient être enseignées.

Les principales compétences qu’un professionnel devrait acquérir comprennent notamment :

  • Analyse de la vision et établissement d’un diagnostic
  • Adaptation de lunettes et de lentilles de contact
  • Assistance et conseil à la clientèle
  • Communication efficace et compétences interpersonnelles
  • Connaissance des maladies oculaires et capacité à reconnaître les signes de problèmes oculaires
  • Connaissance et utilisation d’appareils et d’instruments optiques
  • Compréhension de la gestion d’entreprise et de l’entrepreneuriat dans la pratique de l’optique

Un plan de formation moderne devrait garantir que les professionnels possèdent à la fois les connaissances techniques et les compétences pratiques nécessaires pour fournir des soins ophtalmologiques de qualité à leurs patients.

👓 Et quelles seraient les options de formation continue après la formation initiale?

🤖 Après la formation initiale d’opticien(ne), il existe différentes options de formation continue pour élargir ses connaissances professionnelles, se spécialiser ou acquérir de nouvelles compétences. Voici quelques options de formation continue possibles:

  1. Formation continue en vue de devenir maître-opticien : la démarche pour devenir maître-opticien permet d’obtenir une qualification professionnelle plus complète. Les cours de maîtrise offrent une formation approfondie dans les domaines de l’optique, de l’optométrie, de la gestion de l’optique et de l’entrepreneuriat. En tant que maître opticien(ne), vous pouvez ouvrir votre propre cabinet d’optique ou occuper un poste de direction dans un cabinet existant.
  2. Spécialisation dans l’adaptation des lentilles de contact : une formation continue de spécialiste en lentilles de contact peut vous permettre de vous spécialiser dans l’adaptation et le traitement des lentilles de contact. Cela inclut une connaissance avancée des différents types de lentilles de contact, de leurs techniques d’adaptation, de l’entretien et du traitement des complications liées aux lentilles de contact.
  3. Formations continues sur des maladies oculaires spécifiques : Les formations continues spécialisées dans des maladies oculaires spécifiques, telles que le glaucome, la dégénérescence maculaire ou la sécheresse oculaire, offrent des connaissances et des compétences approfondies pour le diagnostic et le traitement de ces maladies. Ces formations peuvent aider les professionnels à offrir des services spécialisés aux patients et à collaborer plus étroitement avec les ophtalmologues.
  4. Études d’optométrie : les opticiens peuvent envisager de suivre des études d’optométrie pour obtenir des qualifications plus poussées et acquérir des compétences diagnostiques avancées. Les études d’optométrie préparent les professionnels à effectuer de manière autonome des examens de la vue, à dépister et à traiter des maladies oculaires et à adapter des lentilles de contact. Cela ouvre des possibilités d’extension des soins aux patients et de collaboration avec d’autres professionnels de la santé.
  5. Formations continues sur les développements technologiques : Avec les progrès rapides de la technologie, notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle et de l’imagerie diagnostique, il est important de se tenir au courant des nouveaux développements. Des formations continues sur ce thème peuvent aider les professionnels à se tenir au courant des derniers appareils, logiciels et applications et à développer leurs compétences dans l’utilisation de ces technologies.

Le choix des options de formation continue dépend des intérêts, des objectifs et des besoins professionnels de chacun. Il est conseillé de se renseigner sur les possibilités de formation continue disponibles et de les faire coïncider avec ses objectifs de carrière.

👓 Quelle sera l’importance de l’artisanat dans ce secteur à l’avenir ?

🤖 L’artisanat continuera à jouer un rôle important dans le secteur de l’optique à l’avenir. Bien que les développements technologiques et les systèmes automatisés soient de plus en plus présents, il y a certains aspects pour lesquels l’artisanat conserve une grande importance. Voici quelques raisons pour lesquelles l’artisanat continuera à être important :

  1. Adaptation et réparation de lunettes : l’adaptation de lunettes à la forme individuelle du visage et aux besoins du client requiert des compétences artisanales. Cela comprend le pliage et l’ajustement des branches de lunettes, la mise en place et le centrage des verres de lunettes ainsi que le réglage fin afin de garantir une assise et un confort de port optimaux. La réparation de lunettes nécessite également des connaissances artisanales pour remplacer ou réparer les pièces endommagées.
  2. Les montures de lunettes faites à la main : Les montures de lunettes faites à la main ont toujours une grande valeur et sont appréciées par les clients qui recherchent un style individuel et de la qualité. L’artisanat joue ici un rôle décisif dans la fabrication de montures de lunettes uniques et de grande qualité dans différents matériaux comme l’acétate, le métal ou le bois.
  3. Adaptation individuelle des lentilles de contact : l’adaptation des lentilles de contact requiert des compétences artisanales afin de garantir un ajustement et une tenue corrects. Les professionnels doivent être en mesure d’adapter la lentille à l’œil du client afin d’obtenir une qualité de vision optimale et un port confortable.
  4. Conseil à la clientèle et service : l’habileté manuelle joue également un rôle important dans le conseil à la clientèle. Les professionnels doivent être en mesure de fournir des conseils complets aux clients, de comprendre leurs besoins et de leur proposer les meilleures solutions. Cela requiert non seulement un savoir-faire professionnel, mais aussi des compétences sociales et de communication afin de garantir un suivi personnel et individuel.

Bien que les développements technologiques puissent modifier le flux de travail dans le secteur de l’optique, l’artisanat continuera à occuper une place importante, notamment en ce qui concerne l’adaptation individuelle des aides visuelles et le suivi personnalisé des clients. Une combinaison de savoir-faire artisanal et d’avancées technologiques peut conduire à un approvisionnement optimal des clients.

👓 Sur la base de quels critères les consommateurs décideront-ils à l’avenir de se rendre chez un ophtalmologue ou un opticien pour une première consultation ?

🤖 La décision des consommateurs de se rendre chez un ophtalmologue ou un opticien pour une première consultation peut être influencée par différents critères. Voici quelques facteurs qui pourraient jouer un rôle :

  1. Type de préoccupation : lorsqu’il s’agit de problèmes ou de maladies oculaires spécifiques, un ophtalmologue est généralement le premier choix. Les ophtalmologues sont des professionnels de la santé et peuvent établir un diagnostic précis, prescrire des traitements médicaux et intervenir en cas de maladie oculaire. Cependant, si vous avez besoin d’une correction visuelle ou si vous avez des questions générales sur la santé visuelle, un opticien peut être la bonne personne à contacter.
  2. Référence du médecin généraliste ou de l’ophtalmologue : si le médecin généraliste ou l’ophtalmologue a émis une référence à un ophtalmologue pour effectuer un examen ou un traitement spécifique, la plupart des gens suivront ce conseil. Dans de tels cas, la décision sera déjà prise.
  3. Disponibilité et accessibilité : la disponibilité et l’accessibilité des professionnels peuvent jouer un rôle. Dans certains cas, il peut être plus facile et plus rapide d’obtenir un rendez-vous chez un opticien, notamment pour des demandes non urgentes ou des examens de routine.
  4. Notoriété et réputation : la réputation et la notoriété d’un professionnel ou d’un établissement peuvent jouer un rôle. Si un ophtalmologue ou un opticien a une bonne réputation ou si des expériences positives ont déjà été faites, cela peut influencer la décision.
  5. Offre de services : les services offerts peuvent également jouer un rôle. Les ophtalmologues proposent des examens médicaux, des diagnostics et des traitements des maladies oculaires, tandis que les opticiens peuvent proposer des examens de la vue, des adaptations de lunettes, des adaptations de lentilles de contact et des conseils sur les aides visuelles. Selon les besoins spécifiques, cela peut influencer la décision.
  6. Recommandations d’amis ou de la famille : les recommandations personnelles d’amis ou de membres de la famille qui ont déjà eu une expérience avec un professionnel ou un établissement donné peuvent avoir une forte influence sur la décision.

Il est important de noter que le choix entre un ophtalmologue et un opticien dépend parfois de la nature de la demande. Dans certains cas, une collaboration entre ophtalmologues et opticiens peut être nécessaire pour assurer une prise en charge complète. En fin de compte, la décision doit être basée sur les besoins individuels, la nature de la demande et les options disponibles.

👓 Merci pour vos explications! Peux-tu encore me dire quelles sont les grandes innovations que tu vois à l’avenir dans le secteur de l’optique ?

🤖 Plusieurs innovations prometteuses se profilent à l’horizon dans le secteur de l’optique. En voici quelques-unes :

  1. Des possibilités de diagnostic élargies : les progrès en matière d’imagerie diagnostique et d’intelligence artificielle permettent de détecter précocement les maladies oculaires et de poser des diagnostics plus précis. Les nouveaux appareils et technologies peuvent aider à mieux surveiller et traiter les maladies oculaires telles que le glaucome, la dégénérescence maculaire et la rétinopathie diabétique.
  2. Lentilles de contact intelligentes : on s’attend à ce que les lentilles de contact intelligentes jouent un rôle important à l’avenir. Ces lentilles de contact peuvent contenir des capteurs capables de mesurer différents paramètres comme le film lacrymal, la pression oculaire ou le taux de glycémie. Cela peut être particulièrement important pour le suivi des maladies oculaires et la surveillance générale de la santé.
  3. Réalité augmentée (AR) et réalité virtuelle (VR) : Les technologies AR et VR peuvent trouver de nombreuses applications dans le secteur de l’optique Par exemple, les lunettes de réalité augmentée peuvent être utilisées pour donner au client un aperçu réaliste de l’apparence et de l’ajustement de différentes montures de lunettes. Les systèmes de réalité virtuelle peuvent également être utilisés pour la rééducation des troubles de la vision ou pour simuler des maladies visuelles.
  4. Des aides visuelles personnalisées : Grâce aux progrès de la technologie d’impression 3D, les aides visuelles telles que les montures de lunettes et les lentilles de contact peuvent être encore plus personnalisées et adaptées aux besoins individuels des clients. Cela permet un traitement sur mesure et un meilleur confort de port.
  5. Télémédecine et télésurveillance : La télémédecine prend de plus en plus d’importance et permet aux professionnels de santé de conseiller et de suivre les patients à distance. L’intégration de technologies de surveillance à distance permet aux opticiens et aux ophtalmologues de surveiller les patients et d’intervenir à temps si nécessaire, en particulier dans les zones isolées ou lorsque l’accès aux soins de santé est limité.

Ces domaines d’innovation montrent le potentiel d’une amélioration progressive des soins ophtalmologiques, des possibilités de diagnostic et de l’expérience des patients. Il est important de noter que les technologies et les innovations sont en constante évolution et qu’il reste à voir comment elles seront finalement intégrées dans la pratique et comment elles influenceront la vie professionnelle quotidienne.

👓 Pour finir : Quelles sont les principales qualités personnelles, peut-être émotionnelles, qu’un(e) opticien(ne) ou un(e) optométriste devrait avoir à l’avenir ?

🤖 À l’avenir, outre les connaissances et les compétences professionnelles, certaines qualités personnelles et émotionnelles seront importantes pour les opticiens et les optométristes. Voici quelques caractéristiques importantes :

  1. Empathie : l’empathie est une qualité essentielle pour pouvoir se mettre à la place et aux besoins des patients. L’empathie permet d’établir une relation de confiance et de répondre aux besoins individuels.
  2. Capacité de communication : une bonne communication est essentielle pour transmettre clairement les informations et interagir efficacement avec les patients. La capacité d’expliquer de manière compréhensible des termes médicaux complexes et de répondre aux questions ou aux préoccupations est essentielle.
  3. Patience et attention : comme les opticiens et les optométristes travaillent souvent avec des personnes qui ont des problèmes de vue ou qui sont mal à l’aise, la patience est une qualité précieuse. Cela demande de l’attention, d’écouter attentivement les besoins des patients et de leur offrir un soutien approprié.
  4. Flexibilité et adaptabilité : le secteur de l’optique est en constante évolution et les nouvelles technologies ainsi que les changements dans l’approvisionnement exigent de la flexibilité et une volonté d’adaptation. Il est important d’être ouvert au changement et de se former en permanence.
  5. Travail d’équipe : la collaboration avec d’autres professionnels tels que les ophtalmologues, les optométristes ou les opticiens nécessite un bon travail d’équipe. La capacité à travailler efficacement au sein d’une équipe interdisciplinaire et à partager des informations peut contribuer à garantir des soins complets aux patients.
  6. Intégrité professionnelle : un niveau élevé d’intégrité professionnelle, de comportement éthique et de confidentialité est indispensable. Les données et informations des patients doivent être respectées et traitées de manière confidentielle.

Ces qualités personnelles jouent un rôle important pour garantir une expérience positive et professionnelle du patient. Ils complètent les compétences professionnelles et contribuent à établir une relation de confiance entre le professionnel et le patient.

👓 Merci beaucoup ! Peux-tu résumer cette interview en 200 mots, s’il te plaît ?

🤖 L’interview a permis de discuter de la manière dont le secteur de l’optique va se développer à l’avenir. Il a été établi que l’intelligence artificielle (IA) et la robotique joueront un rôle pour améliorer l’efficacité et permettre aux professionnels de se concentrer sur des tâches plus complexes. En ce qui concerne le plan de formation des jeunes opticiens, il a été souligné qu’une formation de base solide est de plus en plus importante. Outre les matières de base telles que l’optique, l’anatomie et la physiologie, il convient également d’acquérir des connaissances dans des domaines tels que les technologies numériques, le service à la clientèle et la communication. Après la formation initiale, différentes options de formation continue sont disponibles, comme des certifications spécialisées ou des études en optométrie. L’artisanat reste important pour l’avenir du secteur, car certaines tâches comme l’adaptation des lunettes, la réparation et la fabrication de montures de lunettes faites à la main nécessitent un savoir-faire artisanal. Les décisions futures des consommateurs d’aller chez un ophtalmologue ou un opticien pourraient dépendre de facteurs tels que la préoccupation, la disponibilité, les recommandations et la réputation. En ce qui concerne les innovations futures, les possibilités de diagnostic étendues, les lentilles de contact intelligentes, les technologies AR/VR, les aides visuelles personnalisées et la télémédecine ont été citées comme des développements prometteurs. Enfin, des qualités personnelles importantes pour les opticiens et les optométristes, telles que l’empathie, les compétences en communication, la patience, la flexibilité, le travail d’équipe et l’intégrité professionnelle, ont été mises en avant afin de garantir une expérience positive pour les patients.

👓 Peux-tu traduire cela en français, s’il te plaît ?

🤖 Dans l’interview, il a été discuté de l’évolution future de l’industrie de l’optique. Il a été noté que l’intelligence artificielle (IA) et la robotique joueront un rôle pour améliorer l’efficacité et permettre aux professionnels de se concentrer sur des tâches plus complexes. En ce qui concerne le plan de formation des jeunes opticiens, il a été souligné qu’une formation de base solide est de plus en plus importante. En plus des matières fondamentales telles que l’optique, l’anatomie et la physiologie, des connaissances dans des domaines tels que les technologies numériques, le service clientèle et la communication devraient également être enseignées. Après la formation de base, différentes options de formation continue sont disponibles, telles que des certifications spécialisées ou des études en optométrie. L’artisanat reste important dans l’avenir de l’industrie, car certaines tâches telles que l’ajustement des lunettes, les réparations et la fabrication de montures de lunettes faites à la main nécessitent des compétences artisanales. Les décisions futures des consommateurs quant à consulter un ophtalmologiste ou un opticien pour une première consultation pourraient dépendre de facteurs tels que la nature de la demande, la disponibilité, les recommandations et la réputation. En ce qui concerne les innovations futures, des possibilités de diagnostic avancées, des lentilles de contact intelligentes, des technologies de réalité augmentée/virtuelle, des aides visuelles personnalisées et la télémédecine ont été mentionnées comme des développements prometteurs. Enfin, des traits personnels importants pour les opticiens tels que l’empathie, la capacité de communication, la patience, la flexibilité, le travail d’équipe et l’intégrité professionnelle ont été mis en avant pour assurer une expérience positive pour les patients.

Cette interview a été réalisée durant l’été 2023 avec le GTP-3.5 d’OpenAI.

Comment nous utilisons l’IA pour nos verres de lunettes

Alors que le monde apprend encore à gérer les évolutions récentes, l’IA est pour nous un outil important depuis des années. En effet, les designs de verre s’améliorent en permanence et sont donc de plus en plus complexes. Notre dernier verre, ICONIC™, est le verre de pointe sur le marché et ne peut être calculé que par des algorithmes basés sur l’IA. Les systèmes classiques atteindraient leurs limites dans cette tâche.

Depuis de nombreuses années déjà, nous utilisons des technologies de “big data” et de “machine learning” pour nos verres de lunettes. Nous pouvons non seulement simuler les propriétés de représentation dans l’espace virtuel, mais aussi les optimiser individuellement pour les porteurs.

Grâce à nos systèmes intelligents de conception du verre, nous rendons nos verres non seulement meilleurs, mais aussi plus simples : notre dernière génération de verres progressifs se contente de moins de paramètres que la précédente.

Complexe plutôt que compliqué.

Et ce qui est surprenant, c’est que cela fonctionne. Presque de la magie.

À propos des auteurs
Gilles Stüssi
Gilles Stüssi

Je m'appelle Gilles et je suis opticien. Je fais partie de l'équipe Eyetech depuis plus de 18 ans et je m'inspire chaque jour de la question "Et si...?" pour trouver de nouvelles idées et perspectives. Je suis passionné par les verres de lunettes et je m'enflamme pour le marketing et la communication. Avez-vous des questions ou des suggestions concernant cet article ? Ce serait un plaisir d'en discuter avec vous !

À propos d'Eyetech

Des verres de lunettes fabriqués par des opticiens pour des opticiens. C’est avec cette idée que la société Eyetech AG a été fondée au début des années 1990. Avec un esprit de pionnier et une envie d’innover, ce fabricant de verre est aujourd’hui le partenaire de magasins spécialisés indépendants dans toute la Suisse. L’éventail unique de verres de lunettes, y compris la ligne de verres spéciaux CRAFT™ et le service de montage interne couvrent tous les souhaits. Le conseil compétent et personnalisé fait de chaque contact avec nous une expérience agréable. De plus, l’agence de publicité V.EYE.P donne un coup de pouce à l’opticien pour se rapporcher de ses objectifs.